Qu'est ce que la politique de la Ville ?

 
 

La politique de la ville mise en place par les pouvoirs publics a pour finalité de revaloriser les zones urbaines en difficulté et de réduire les inégalités entre les territoires. Cette politique a été initiée en France suite aux problèmes rencontrés dans les banlieues dans les années 1970.

Cette politique, pilotée par le ministère de la Ville  , recouvre une grande diversité d'interventions qui complètent les autres politiques publiques. La politique envers les quartiers défavorisés requiert l'appui de tous les acteurs concernés pour agir sur tous les leviers à la fois : développement social et culturel, emploi, développement économique, amélioration du cadre de vie, santé, prévention de la délinquance, sécurité…

Le dispositif actuel de la politique de la ville existe depuis 2007 sous forme de contrat de plan pluriannuel, d'une durée de 3 ans renouvelable.

Le lancement des nouveaux contrats urbains de cohésion sociale (CUCS ) et une cinquantaine de mesures en faveur des quartiers sensibles permettent de programmer des actions précises dans les cinq domaines prioritaires : l'emploi et le développement économique, l'habitat et cadre de vie, l'éducation, la citoyenneté et prévention de la délinquance, la santé.

La politique de la ville se distingue par le caractère transversal, partenarial et territorial de son intervention. Aux côtés des ministères, des collectivités territoriales et de ses partenaires privés, l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances (Acsé) est un acteur essentiel de la mise en œuvre de la politique de la ville et de la dynamique espoir banlieue. Ce dispositif, présenté le 8 février 2008 par le Président de la République, constitue une réponse à l'enclavement des quartiers, par le renforcement d'une offre de déplacement diversifiée.

Pour déposer une demande de subvention, les organismes doivent utiliser le dossier de demande de subvention commun à toutes les administrations et établissements publics de l'Etat ( Dossier CERFA n° 12 156   ).

Le dépôt d'un dossier est subordonné à un appel à projet contribuant à améliorer le cadre de vie, revaloriser les zones urbaines en difficulté, réduire les inégalités entre les territoires.

Pour recevoir une subvention, il faut disposer d'un numéro SIREN qui constitue un identifiant.

L'interlocuteur est prioritairement le responsable du contrat urbain de cohésion sociale de la ville.