Feu de cheminée, le plaisir de la flambée part en fumée !

 
 
Feu de cheminée, le plaisir de la flambée part en fumée !

Au cours de l’année 2020, les sapeurs-pompiers de l’Yonne ont réalisé 309 interventions pour feu de conduit de cheminée. Le mois de janvier 2020, à lui seul, représente 59 interventions, il est à noter que depuis le 1er décembre de l’année passée se sont 56 interventions auxquelles les sapeurs-pompiers ont dû faire face.

De fait, la période de froid actuelle accroît ce type de risque et il convient des prendre quelques précautions

Conseils préventifs :

Ramonage

  • Faites ramoner le conduit d’évacuation des fumées régulièrement, idéalement par un ramoneur. Cette opération permet de décoller les résidus de combustion (suies) et d’éviter un départ de feu ;
  • Il est conseillé de faire ramoner au minimum une fois par an votre installation ;
  • Renseignez-vous auprès de votre assureur, il a peut-être des exigences particulières

    sur ce point précis (certaines assurances obligeant à deux ramonages par an).

Trappe de visite

Posez une trappe de visite le long du conduit de cheminée. Elle permet non seulement de contrôler la propreté du conduit mais facilite également l’intervention du ramoneur et le cas échéant des pompiers.

Joint d’étanchéité

Si vous possédez un insert, contrôlez régulièrement, par un simple coup d’œil, le joint de la vitre. Un joint défectueux laisse passer les fumées et autres gaz de combustion.

Conseils d’utilisation :

Que faut-il brûler ?

  • Ne brûlez que du bois sec. Pas de bois peints ou vernis (dégagement de fumées toxiques) et évitez les bois résineux (encrassement du conduit). N’utilisez aucun solvant ou alcool permettant de faire démarrer le feu plus rapidement ;
  • Videz régulièrement vos cendres à l’extérieur dans un récipient métallique ;
  • Limitez le stockage de matériaux combustibles à proximité immédiate du foyer ;
  • Ne laissez jamais une flambée dans votre cheminée sans surveillance. De fait, ne chargez pas la cheminée pour la nuit alors que vous allez vous coucher.

Que faire en cas d’incendie ?

Reconnaître les premiers signes du feu de conduit de cheminée

  • Une odeur spécifique ;
  • Un ronronnement anormal dans le conduit ;
  • Une chute de débris de suie ;
  • Une Fumée abondante ;
  • La présence d’étincelles voir de flammes au débouché supérieur du conduit.

Conduite à tenir :

  • En cas de départ de feu dans le conduit, faites sortir toutes les personnes se trouvant dans l’habitation ;
  • Appelez immédiatement les sapeurs-pompiers (18 ou 112). Suivez les consignes qui vous seront transmises par l’opérateur ;
  • Si vous êtes en capacité de pouvoir retourner dans l’habitation sans danger, pour diminuer l’intensité du feu en attendant les secours, projetez dans le foyer un peu de terre ou de sable. Coupez le tirage si la manœuvre reste réalisable ;
  • Écartez le mobilier se trouvant en périphérie de la cheminée ;
  • Préparez l’arrivée des secours en allant au-devant d’eux afin de les guider.

Les conséquences d’un feu de conduit de cheminée

  • Risques d’asphyxie pour les habitants dû à l’exposition aux fumées résiduelles ;
  • Risque de propagation de l’incendie à l’ensemble de l’habitation, voir des habitations

mitoyennes ;

  • Risque de relogement du fait de la détérioration de l’habitat.