23 juin 2022 : la sécheresse se poursuit

 
 
23 juin 2022 : la sécheresse se poursuit

Après une période automne-hiver 2021 de recharge déficitaire, la situation a continué à se dégrader pendant ce printemps 2022, avec des précipitations très inférieures aux normales saisonnières et des températures estivales. L’indice d’humidité des sols a battu des records bas par rapport aux normales saisonnières.

Les précipitations du début du mois de juin ont permis une stabilisation temporaire de la situation et ont fait remonter le débit de certains cours d’eau du département. Cependant, les débits sont redescendus rapidement, et les précipitations n’ont pas été suffisantes pour compenser l’important déficit lié à ces six derniers mois. Les nappes restent également à un niveau inférieur à la normale saisonnière. Sous l’influence de l’épisode caniculaire de la mi-juin, la plupart des cours d’eau du département ont franchi leur seuil d’alerte respectif à quelques jours d’intervalle.

Ainsi, la situation reste préoccupante sur les bassins du Serein, de l’Armançon, de la Vanne, du Cousin, de l’Ouanne et de l’Orvanne.

Dans ce contexte, un seuil du plan sécheresse a été franchi sur les secteurs suivants :

– Serein (en Alerte)
– Vanne (en Alerte)
– Armançon Amont et Aval (en Alerte)
– Cousin (en Alerte)
– Ouanne et Loing (en Alerte)
– Orvanne et petits cours d'eau du Nord-Yonne (en Alerte)

Météo-France prévoit des averses orageuses pour la fin de la semaine, avant un retour d’un temps estival avec des températures au-dessus de la moyenne saisonnière. Les pluies orageuses qui sont annoncées ne devraient pas recharger durablement les cours d’eau ni les nappes. Compte tenu de ces prévisions qui ne prévoient pas de précipitations suffisantes, et au regard des franchissements des seuils d’alerte, des mesures de restriction des usages de l’eau doivent être mises en œuvre, selon les articles R211-66 et R211-67 du Code de l’environnement.

Étant donné l’évolution de la situation hydrologique, ces mesures vont très certainement s’étendre à d’autres secteurs, voire s’intensifier, dans les semaines à venir. Un suivi hebdomadaire de la situation est réalisé par les services de l’État.

Il convient donc d’adopter un comportement responsable et de rechercher dans ce contexte les économies d’eau, par un usage raisonnable.

Les mesures de restriction des usages de l’eau imposées aux particuliers, industriels, agriculteurs, collectivités et établissements publics sont définies par arrêté préfectoral n°DDT/SEE/2022/0036 peuvent être consultées en mairie, en bas de cet article ou sur le site Propluvia : www.propluvia.developpement-durable.gouv.fr .