Ma cantine

Mis à jour le 21/06/2023

Le cadre réglementaire et les lois EGAlim (2018) et Climat et Résilience (2021) ont fixé aux acteurs de la restauration collective des objectifs en termes de qualité de produits, de substitution du plastique, de diversification des protéines, de réduction du gaspillage, et d'information des convives.

La loi EGAlim promulguée en 2018, complétée en 2021 par loi Climat et Résilience, prévoit des mesures ambitieuses pour améliorer la qualité des repas servis par la restauration collective, avec notamment l’objectif d’un taux d’approvisionnement de 50 % de produits durables et de qualités, dont 20 % issus de l’agriculture biologique. Afin d’accompagner les gestionnaires d’établissement de restauration collective dans cette transition alimentaire, une plateforme numérique a été créée par le ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire : ma-cantine.agriculture.gouv.fr

La plateforme offre une boîte à outils complète aux gestionnaires d’établissement, chefs de cuisine, directeurs de restauration et acheteurs. Elle propose en particulier :

  • un accompagnement pour la mise en œuvre des obligations des lois EGAlim, Anti-gaspillage pour une économie circulaire, et Climat et Résilience ;
  • des outils pratiques de pilotage et de gestion (autodiagnostic, suivi des achats alimentaires, calculette de scores EGAlim, etc.) ;
  • des supports de communication et d’information pour valoriser auprès des usagers l’engagement et les initiatives prises ;
  • un accès aux guides et documents produits par le Conseil national de la restauration collecive (CNRC)
  • un outil de déclaration annuelle de la valeur des aliments achetés permettant à l’État de réaliser un suivi des objectifs de la loi.

Tous les gestionnaires d’établissement de restauration collective sont invités à s’inscrire sur la plateforme.

Ouverte au grand public, elle constitue de plus un vecteur pour informer les consommateurs des actions mises en œuvre par chaque restaurant collectif en matière d’approvisionnement en produits durables et de qualité, de lutte contre le gaspillage alimentaire, de diversification des sources de protéines, de substitution aux plastiques.