2016

Levée des restrictions de l'usage de l'eau pour certains villages de la Puisaye

 
 
eau potable

Après un traitement au charbon actif, il est établi que la qualité de l’eau distribuée est de nouveau conforme aux normes.
Le préfet de l’Yonne a donc décidé aujourd’hui, mardi 22 mars 2016, de lever les restrictions d’usage

Mise à jour du du mardi 22 mars : levée des restrictions de l’usage de l’eau à Champignelles, Villeneuve-les-genêts et Tannerre-en-Puisaye

A la suite d’un prélèvement réalisé le 12 février dernier sur la sortie de station de traitement de Louesme, alimentant une partie du syndicat des eaux de Charny, l’eau avait été interdite à la consommation par arrêté préfectoral du 17 février 2016.

Après un traitement au charbon actif, il est établi que la qualité de l’eau distribuée est de nouveau conforme aux normes.

Le préfet de l’Yonne a donc décidé aujourd’hui, mardi 22 mars 2016, de lever les restrictions d’usage

Les derniers résultats des prélèvements (des 17, 18 et 21 mars) sur l’eau avant traitement (eau brute) sont également conformes.

Toutefois, dans la mesure où cette qualité d’eau avant traitement reste médiocre et peut se détériorer, notamment en cas d’intempérie ou de lessivage des sols, il existe toujours un risque que l’eau redevienne impropre à la consommation.

Dans ces conditions, un étroit dispositif de surveillance reste actif.

> AP levant restriction source Louemes 20160322 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,24 Mb


Mise à jour du 15 mars 2016 : levée de l'interdiction sur le hameau de Septfond et quelques hameaux de Tannerre en Puisaye, Champignelles et Villeneuveles genets

En raison du raccordement de certains hameaux sur une autre source que Louesmes, les icaunais résidants à SEPTFONDS, à TANNERRE en PUISAYE (sauf hameaux des Angins, de Plancy, de la Mi-Voie et de la Carpe), de CHAMPIGNELLES (hameaux de la Boulinerie, des Ledets, du petit Villars, des madoires et des Delaboires) et de VILLENEUVE les GENETS (hameaux du Grand Villars, du moulin Lestrat, de la Billauderie, du Moulin Merlin, des Renons, de Court Gain, du Sablon, des Berthelins, de la Planche, de la Montagne, du Brigault, du Château Vert, de Lassondrerie, de la Germinerie, des Ferriers, des Plassons, de la Petite Farquerie, de la Marechaudière, des Ventes, de la Bâtisse, des Bois, des Baux Ventes, des Mottes, des Grandes Mottes, des Fourrés, des Pernets, des Neufs Fontaines, de la Porte, de la Blondellerie, de la Benardière, des Clouries, de la Moinerie et de la Mousserie) peuvent consommer de nouveau l'eau du robinet.

Secteurs concernés par l’interdiction de consommation de l’eau à la date du 15 mars 2016

  •  commune de TANNERRE EN PUISAYE pour les hameaux des Angins, du Plancy, de la Mi-Voie et de la Carpe.
  • Commune de CHAMPIGNELLES sauf les hameaux de la Boulinerie, des Ledets, du petit Villars, des madoires , des Delaboires, La Chiaulerie, La Sarronnerie, La Gaule, Asniéres, L’oie blanche, Les Calots, La Chaume d’Asniéres, Les Baudons, Les Dollets, Les Maisons, La Barbetterie, Les Petits Denis, Les Denis, Le Petit Chemin, Le Grand Chemin, Le Vieux Parc et Le Parc Neuf .
  • Commune de VILLENEUVE LES GENETS. Sauf les hameaux du Grand Villars, du moulin Lestrat, de la Billauderie, du Moulin Merlin, des Renons, de Court Gain, du Sablon, des Berthelins, de la Planche, de la Montagne, du Brigault, du Château Vert, de Lassondrerie, de la Germinerie, des Ferriers, des Plassons, de la Petite Farquerie, de la Marechaudière, des Ventes, de la Bâtisse, des Bois, des Baux Ventes, des Mottes, des Grandes Mottes, des Fourrés, des Pernets, des Neufs Fontaines, de la Porte, de la Blondellerie, de la Benardière, des Clouries, de la Moinerie et de la Mousserie.

> AP levée restrictions hameaux Tannerre Champignelles Villeneuve 14 03 2016 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,32 Mb


Mise à jour du 10 mars 2016 : levée de l'interdiction dans une dizaine de hameaux de Champignelles

En raison du raccordement de certains hameaux de Champignelles sur une autre source que Louesmes, les icaunais résidants dans les hameaux de Champignelles : La Chiaulerie, La Sarronnerie, La Gaule, Asniéres, L'oie blanche, Les Calots, La Chaume d'Asniéres, Les Bandons, Les Dollets, Les Maisons, La Barbetterie, Les Petits Denis, Les Denis, Le Petit Chemin, Le Grand Chemin, Le Vieux Parc et Le Parc Neuf peuvent consommer de nouveau l'eau du robinet.

> AP levée restrictions hameaux Champignelles - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb


Mise à jour du 1er mars 2016 : levée de l'interdiction dans les hameaux de Grandchamps et de Villiers Saint Benoit

En raison du raccordement de toute la population des communes de Granchamp et de Villiers-Saint-Benoit par le captage de Sommecaise réalisé par la société SAUR, les icaunais résidants dans les hameaux Les Sauvins, Les Tricotets, La Plesse, Les Bergers, Le champ des croix, La Ragonière, Les Landes, Le Buisson Seigneur, Les Droins, Les Charriers, Les Bindeux (commune de Villiers Saint Benoît) et Les Pinons (commune de Grandchamp) peuvent consommer de nouveau l'eau du robinet.

> AP levant restriction Villiers et Grandchamps du 01-03-16 - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,07 Mb


Un prélèvement a été réalisé dans le cadre d’un contrôle réglementaire le 12/02/2016 sur la sortie de station de traitement de Louesme, qui alimente le syndicat des eaux de Charny. Celui-ci a mis en évidence une teneur en métazachlor ESA (sous-produit de dégradation du métazachlor – herbicide agricole) de 7,4 microgramme par litre alors que la limite de qualité est fixée à 0,1µg/l.

L'eau ne doit être consommée ni pour la boisson ni pour la préparation des aliments dans lesquels l'eau entre en grande quantité (biberons, potages, sirops, thé, café…). En revanche, l’eau peut être utilisée à des fins domestiques courantes : toilette, lavage, propreté,…

Une information des populations a été effectuée. Par ailleurs de l'eau embouteillée est mise à disposition dans les mairies.

L'ESA metazachlor est issu de la dégradation du metazachlor (herbicide agricole) Les doses analysées dans l'eau ne présentent pas de risque à court terme. Le risque naît à long terme d’un phénomène d’accumulation sur une longue période (plusieurs semaines à plusieurs mois) 

Un nouveau prélèvement sera réalisé la semaine prochaine par l'Agence Régionale de Santé afin de suivre l'évolution de la situation. En attendant, pour la consommation humaine, il faut utiliser l’eau embouteillée disponible en mairie.