Le Pacte « Territoire-Santé » : pour lutter contre les déserts médicaux

 
 
Le Pacte « Territoire-Santé » : pour lutter contre les déserts médicaux

La Bourgogne n’échappe pas à la désertification médicale, qui a touché deux millions de Français supplémentaires depuis 5 ans. L’Agence Régionale de Santé met en œuvre le Pacte « Territoire-Santé ».

Généralistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers…Dans la région, la densité des professionnels médicaux et paramédicaux, inférieure à la moyenne nationale, fragilise l’offre de soins de premier recours. De plus, dans les années à venir, de nombreux professionnels prendront leur retraite sans qu’à ce stade, leur remplacement ne soit assuré.

Faire reculer les inégalités entre les territoires constitue une priorité absolue. C’est l’objet du pacte « Territoire-Santé »  lancé par la Ministre des Affaires Sociales et de la Santé, Marisol Touraine, en décembre dernier. La démarche s’inscrit en totale cohérence avec le Projet Régional de Santé 2012-2016 défini par l’ARSAgence Régionale de Santé de Bourgogne.

Ce pacte se fonde sur douze engagements et trois objectifs : 

• « changer la formation et faciliter l’installation des jeunes médecins »,
• « transformer les conditions d’exercice des professionnels de santé »,
• « investir dans les territoires isolés ».

Parce que la mobilisation est essentielle pour relever ce défi, Marisol Touraine soumet ces propositions à une large concertation, en particulier à l’échelle de chaque département.

Ce dialogue avec l’ensemble des partenaires concernés s’organise en Bourgogne sous la conduite de l’Agence Régionale de Santé, en lien avec les préfectures, pour identifier les actions à mener sur l’offre de soins de proximité et repérer les acteurs susceptibles de constituer une aide dans la démarche sur les territoires.

Des réunions d’échanges se sont déroulées en mars et en avril en Bourgogne : dans l’Yonne  le 8 avril à Auxerre.

20130408 pacte territoires santé aux

Réunion Auxerre le 08/04/2013

Ces rencontres vont déboucher sur un partenariat organisé entre élus, professionnels, assurance maladie, services de l’ARS…
La démarche sera suivie par un comité régional d’animation territoriale de santé et mise en œuvre dans chacun des vingt-et-un territoires de proximité de la région Bourgogne par un comité territorial de santé.

Pour consulter le dossier de presse