Exemples d’amélioration de la qualité de l’eau distribuée dans le département : le SIVU de St Hubert

 
 
Le SIAEP de Saint Hubert est situé dans le département de l’Yonne, au sud-ouest de Sens. Il assure la compétence production et distribution d’eau potable pour les deux communes qui le composent (Egriselles-le-Bocage et Cornant).

La collectivité dispose d’un point de captage dénommé « source de Saint Hubert », situé sur la commune d’Egriselles-le-Bocage. Or, ce captage est régulièrement confronté à des problèmes de pesticides et de turbidité.

La nappe captée, de nature karstique, est vulnérable aux pollutions diverses et fait l’objet, pendant les épisodes pluvieux, de pics de turbidité.

Ill. art. 3 -1

Site actuel de la source de St Hubert

Par ailleurs, l’environnement agricole a conduit à observer des teneurs assez élevées en nitrates et à constater la présence de pesticides au-delà du seuil réglementaire.

Après plusieurs années de difficultés liées à ces problèmes de qualité et suite à des incitations de la préfecture et de l’ARSAgence Régionale de Santé, les élus du syndicat ont souhaité en 2013-2014 engager des travaux pour permettre de distribuer une eau conforme : le choix s’est porté sur la construction d’une usine de traitement.

Les principaux éléments qui ont été mis en place sont un filtre à sable pour traiter la turbidité, suivi d’un filtre à charbon actif pour éliminer les pesticides.

Le financement de cette usine de traitement a été soutenu par l’Agence de l’Eau Seine Normandie et par des subventions d’Etat (DETR, gérée par la préfecture).

Depuis la mise en eau de cette station, l’eau délivrée aux abonnés d’Egriselles-le-Bocage et Cornant est devenue conforme. Un suivi analytique mis en place par l’ARSAgence Régionale de Santé permet de contrôler régulièrement la qualité de l’eau distribuée.

Illu art. 3 - 2

Le SIAEP souhaite également s’inscrire dans une perspective plus durable. Une démarche est donc conduite avec les agriculteurs de la zone pour prévenir la contamination de l’eau. Aménagement du territoire, choix des cultures, désherbage des cultures sont travaillés pour éviter que des pesticides arrivent à la source. Cette démarche est animée par la Mission d’animation des captages de la Chambre d’agriculture.

Source : ARSAgence Régionale de Santé Bourgogne-Franche-Comté et Chambre d'agriculture de l'Yonne