Actualités

Accueil des enfants des personnels impliqués dans le contexte du coronavirus

 
 
Accueil des enfants des personnels impliqués dans le contexte du coronavirus

Les établissements (crèches, écoles et collèges) proposent depuis lundi 16 mars des solutions de garde à titre dérogatoire exclusivement pour les enfants d’un certain nombre de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire en cours.

Conformément aux déclarations du Président de la République « dès lundi et jusqu’à nouvel ordre, les crèches, les écoles, les collèges, les lycées et universités seront fermés […] Un service de garde sera mis en place […] pour que les personnes indispensables à la gestion de la crise sanitaire puissent faire garder leurs enfants et continuer d’aller au travail pour vous protéger et vous soigner ».

➡️ Afin de faciliter le besoin d'accueil des jeunes enfants dont les parents sont des professionnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire, la Caisse nationale des allocations familiales (CNAF), en lien avec les préfectures, met à disposition un outil de recensement des besoins des parents concernés.

Rendez-vous sur le site https://mon-enfant.fr/ renseignez le questionnaire en ligne pour signaler son besoin d'accueil pour son ou ses enfants de moins de 3 ans.

Il s'agit d'un dispositif complémentaire aux actions et organisations déjà mises en place dans le département de l'Yonne .

1. Accueil des enfants des personnes impliquées dans la lutte contre le coronavirus. 

En conséquence, les établissements (crèches, écoles et collèges) proposeront des solutions de garde à titre dérogatoire exclusivement pour les enfants d’un certain nombre de personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire en cours qui n’auraient trouvé d’autres solutions de garde.

Liste du personnel concerné :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé.
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, résidences autonomies, EHPADEtablissement hébergeant des personnes âgées dépendantes, USLD, foyers vie, IME, IEM, MAS, FAM, SSIAD, MECS, ITEP, SAMSAH, SAVS, IMPRO, SESSAD, ESAT, SAAD, SPASAD. CSAPA, CAARUD.
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, chirurgiens-dentistes infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, kinésithérapeutes transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées.

En conséquence, les enfants des professionnels qui n’ont pas d’autre solution de garde seront accueillis lundi dans les lieux de scolarisation habituels.

En ce qui concerne la prise en charge des enfants de 0 à 3 ans, les crèches hospitalières doivent rester ouvertes et devront adapter leurs organisations pour fonctionner par petits groupes d’enfants accueillis (10 maximum). Parallèlement, Il est demandé à l'ensemble des crèches du département de l'Yonne d’accueillir lundi les enfants des professionnels concernés par la gestion de la crise qui n’auraient pas trouvé de solution de garde.

Ces modalités de scolarisation et d'accueil de la petite enfance seront ensuite adaptées dans le courant de la semaine.

Les parents devront justifier auprès de la structure de leur droit à l accueil en produisant une carte professionnelle de santé ou une fiche de paie précisant l établissement de santé où ils exercent.

2. Les autres modes d’accueil, en particulier les assistants maternels, sont mobilisés pour accueillir les autres enfants

Les assistantes maternelles employées par un particulier ou un établissement ou un service d’accueil familial (crèche familiale ou établissement multi-accueil familial) continuent à accueillir des enfants à leur domicile. Pour celles qui sont employées par un établissement ou service, les regroupements sont suspendus à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

Les assistantes maternelles exerçant à domicile (salariées de particuliers employeurs ou de crèches familiales) sont autorisées à accueillir jusqu’à 6 enfants de moins de trois ans à partir du 16 mars et jusqu’à nouvel ordre. Elles informent la PMIPetites et moyennes industries Protection maternelle et infantile du recours à cette disposition et des coordonnées des parents d’enfants accueillis, par email ou téléphone, selon la procédure prévue au deuxième alinéa de l’article D421-17 du code de l’action sociale et des familles pour les situations urgentes et imprévisibles.

> CP Coronavirus Accueil enfants personnel impliqué - format : DOC sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb